Ho-raires, Ô désespoir !

Horaires, ô désespoir !

 

Installée à Genève, mais venue de Paris,

Ce n’était que la France, pas les Etats-Unis,

Mais j’allais à mon gré de boutique en boutique,

Sans null’ment me soucier de l’aiguille et son “tic”.

Dans ce pays, la Suisse, l’horlogerie est reine,

Horaires et rendez-vous me mettent bien en peine.

Sur la ponctualité, on peut leur rendre hommage,

Mais pour les ouvertures, il y’a un décalage !

Si l’envie vous prenait d’aller chez Ikea

Un dimanch’, par ici ? Mais vous n’y pensez pas !

Ce jour Saint et béni vous irez à la messe,

Chez vous, en famille mais point tant de hardiesse

Pour faire vos courses ; Pardi, levez-vous tôt ici !

Mais le soir, rentrez donc, surtout les samedis.

Et déjeuner au restaurant, le soir venant ?

19h30 à table vous serez, souriant. 

Midi, comme en province, les portes seront closes,

Et bien adaptez-vous et allez faire aut’chose !

                                                                                    A.R

Image

(Montres Patek Philippe du Patek Philippe Museum, Genève)

4 réflexions sur “Ho-raires, Ô désespoir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s