Le peuple genevois y va parler !

Après un hommage à Rabbi Jacob dans ce titre (Pour ceux qui ne sont pas réveillés bien sûr), je vais vous parler de trois sujets sérieux (en Suisse) sur lequels les Genevois vont devoir se prononcer demain dimanche 22 septembre 2013 lors d’un referendum, appelé Votation férédale :

1- L’initiative populaire « Oui à I’abrogation du service militaire obligatoire ». (C’est-à-dire que le peuple peut décider de lancer un referendum sur un sujet s’il obtient 100.000 signatures en 18 mois).

2 – La Loi fédérale sur la lutte contre les maladies transmissibles de l’homme, « loi sur les épidémies ». (Ci-joints les bulletins et extraits du livret explicatif qu’ont reçu chez eux les votants).

3 – La modification de la loi sur le travail, notamment l’ouverture 24h/24h de certaines stations-service importante et de leurs « shops » (les Suisses, contrairement aux québéquois, utilisent beaucoup de mots anglais au milieu de phrases en Français).

Du coup, aujourd’hui, en plein centre ville, chaque parti y allait de son stand, tracts et ballons à l’appui ! (Parce qu’un ballon, c’est TRES persuasif !!!). Ce qui ressort des sondages pour l’instant (sur un sujet en particulier) est que l’abolition du service militaire obligatoire a peu de chance de passer, car il représente un fort sujet de cohésion nationale au sein d’un pays aux cultures et langues multiples. Pour rappel, en France, depuis le 30 novembre 2001, cette institution datant de la Révolution Française n’existe plus. En 1996-1997,  le président Jacques Chirac professionnalise l’armée et annonce l’arrêt du service militaire obligatoire, échelonné jusqu’au 1er janvier 2003. Mais suite (chez nous aussi !) à la protestation populaire des jeunes nés avant 1979, le premier ministre Lionel Jospin précipite sa fin par décret.

Ce qui a surtout attiré mon regard extérieur, ce sont les campagnes publicitaires, souvent drôles en ce qui concerne ceux qui sont contre le service militaire (le monsieur qui joue avec son avion derrière son bureau !) et plus agressives pour ceux qui en prônent le maintien (comme celles en noir, blanc et rouge bien connues de l’UDC, « Union Démocratique du Centre », parti le plus à droite et majoritaire en Suisse). Drôles aussi ceux qui ne veulent pas d’ouvertures de magasins 24h/24h ou le dimanche, avec le slogan « Faites l’amour, pas les magasins ! » déjà connu en France grâce à un mouvement « anti-saint-Valentin fête commerciale » né à Bruxelles il y a quelques années, avec ses anti-pubs fait maison. Il y a même un groupe sur Facebook !

Je vous laisse donc le plaisir de découvrir cette campagne plutôt inventive ! 

 

3 réflexions sur “Le peuple genevois y va parler !

  1. Bonjour p’tite Suisse, je suis « une expat’ en série, vers Genève » (en décrypté:la blogueuse de http://luckasetmoi.blogspot.fr/) et je viens de m’apercevoir que je suis dans ton Blogroll et t’en remercie et te souhaite bonne route avec tes sympathiques observations de la vie …Genevoise!
    Au plaisir donc de te rencontrer éventuellement autour d’un café, sur Genève ma chère!
    F(§L est chez les voisins)

  2. Au moins, ils sont inventifs en slogan! Ici, on a vraiment que trois partis, les autres ne comptent pas, et ça reste dans le classique, entre les conservateurs, le labour et le lib dem

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s