Y’a-t-il un médecin dans la salle ?

Image

Comme toute bonne mère qui se respecte, après notre déménagement, j’ai cherché un pédiatre pour mes enfants. Mon premier appel sur Genève a été reçu par un « Le docteur unetelle ne prend plus de nouveau patient », comme mon deuxième appel, mon troisième aussi car il prenait sa retraite, vint alors mon quatrième appel. La secrétaire m’annonce qu’il y a encore de la place pour de nouveaux patients. Ouf. Mais ouf de courte durée.

– Par contre, ils ne sont pas malades ?

– Euh, non.

– Alors ok, on peut les prendre. Pour un premier rendez-vous de contact, ensuite ils ne viendront que quand ils seront malades hein !

– En général, c’est le principe oui…

– Rendez-vous lundi (dans 3 semaines) vers 11h.

– Ce n’est pas possible, ils seront à l’école. Et j’aurais besoin rapidement d’un certificat médical s’il-vous-plaît, pour une inscription dans un club sportif. Un mercredi après-midi peut-être ?

– Non, madame, le cabinet pédiatrique est fermé le mercredi après-midi !

– Un samedi ?

– Non, le cabinet est également fermé le samedi madame !

– Ah… Un autre jour alors ?

– Un jeudi (dans 2 ou 3 semaines) vers 15 h

– Euh, ils seront toujours à l’école. Dans le règlement de notre école, il est bien spécifié qu’aucune absence ne sera tolérée pour un rendez-vous médical « normal » (si l’enfant n’est pas malade).

(NDLR : L’école suisse se termine à 14h40, récréation jusqu’à 15h puis les enfants retournent en classe avec l’enseignant de leur classe faire une étude légèrement surveillée pour faire leurs devoirs et apprendre l’autonomie et la gestion de leur travail. Ce n’est pas obligatoire mais très fortement conseillé et cela permet de ne pas voir errer des enfants trop tôt dans les rues ou de devoir les récupérer en plein milieu d’après-midi, pas évident pour des parents qui travaillent même si ici on commence plus tôt sa journée).

– C’est bizarre quand même que l’école cause autant de soucis alors qu’ils sont petits quand même !!!

– Euh… Et vous n’avez pas de rendez-vous après 17 h ?

– Vous pensez-bien que vous n’allez pas trouver comme ça des rendez-vous à ces heures-là facilement, rien avant 2 ou 3 mois.

– Merci madame, je vais voir comment je peux m’organiser et je vous rappelle.

Finalement nous avons traversé la frontière pour trouver un pédiatre en France, près du club de sport. Le cabinet est ouvert un samedi sur deux, mais pas le mercredi après-midi non plus. Et il nous a trouvé un rendez-vous sous 10 jours. Dans la région, si en France votre consultation pédiatrique vous revient à 20 ou 30 euro (en région parisienne j’en avais pour 55 euro), en Suisse elle peut revenir facilement à 100 à 130 francs ! Un examen ophtalmologique à 400 francs !!! Il n’y a pas de sécurité sociale ici, uniquement des assurances privées obligatoires avec franchise, avec les mêmes prestations pour tout le monde mais des prix différents selon votre tranche d’âge, si vous voulez un choix réduit de prestataires médicaux ou non et votre franchise donc. Les cotisations sont indépendantes de vos revenus et de votre état de santé. (Des initiatives populaires soutenues par certaines associations de médecins ont plusieurs fois proposé une « caisse maladie unique et sociale », mais les suisses l’ont toujours majoritairement refusée). Pour comprendre (un peu) le système de remboursement, voici de petits exemples :

  • Si un assuré a une franchise de 1 000 CHF et a dépensé 800 Frs de frais médicaux dans l’année, l’assuré sera remboursé 0 CHF (les frais ne dépassent pas les 1 000 Frs de franchise).
  • Si un assuré a une franchise de 1 000 CHF et a dépensé 1 500 Frs de frais médicaux dans l’année, l’assuré sera remboursé 450 CHF (90 % des 500 Frs qui dépassent les 1 000 Frs de franchise).
  • Si un assuré a une franchise de 1 000 CHF et a dépensé 15 000 Frs de frais médicaux dans l’année, l’assuré sera remboursé 13 300 CHF (90 % des premiers7 000 Frs qui dépassent les 1 000 Frs de franchise, puis 100 %)

Les gens peuvent souscrire une mutuelle en plus, non obligatoire. Si j’ai bien compris, bon nombre de patients vont donc plus facilement consulter en milieux hospitaliers qu’en cabinets médicaux indépendants, à cause du manque de place, des prix… et des délais !

Du coup, nous, on a décidé qu’on ne serait pas malade, ça sera plus simple 😉

4 réflexions sur “Y’a-t-il un médecin dans la salle ?

  1. Ça ressemble beaucoup à l’Angleterre! Mêmes horaires ubuesques, mêmes réceptionnistes, mêmes difficultés à voir un médecin. Et ici, c’est pire, on ne peut pas aller voir un spécialiste, y compris un pédiatre, sans une ordonnance de son généraliste.

    • On sait quand on est français que notre système même s’il est perfectible bien entendu, fonctionne très bien quand on est malade, français ou même étranger. Il y a plusieurs vitesses à la médecine mais pour avoir malheureusement passé beaucoup de temps en hôpital depuis ma jeunesse, je ne peux que trouver que l’on très bien soigné en France, ce qui est connu mondialement. On ne vous laisse pas malade comme aux États-Unis si vous n’avez pas la bonne assurance ou pas les bons papiers. Mais il faut parfois être tenace pour obtenir les bons rendez-vous de spécialistes et si le niveau technique est top, la prise en charge psychologique n’est pas toujours au rendez-vous ! Je pense qu’ici aussi le niveau est là, mais c’est le parcours du combattant pour y arriver 😉 Tout le monde m’a conseillé de prendre les rendez-vous en hôpital.

  2. J’adore ton blog et te conseille le livre de mon amie Karin Ryd La famille parfaite et notamment le chapitre sur Les allergies, un problème super sensible.

    • Merci Louise Bourges pour ce joli compliment, j’espère que t’es abonnée 😉 tu peux aussi allez liker ma page Facebook sur laquelle je mets parfois des choses en plus. Je lirai volontiers le livre de ton ami, déjà la couverture me parle même si j’évite ça 😉 mais il est en rupture de stock ! C’est ça le succès !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s