On craque pour le caraque ? Kézako ?

 A l’attaque du caraque, met aphrodisiaque ? 😉

caraque

Ce n’est pas Kantu du blog www.yapaslefeuaulac.ch, expat’ Suisse en France à Montpellier en manque de caraque dans l’héxagone qui me contredira, le caraque est une pâtisserie traditionnelle riche (comme la Suisse, ah ah), forte en chocolat (quoi de plus normal au pays de la Suisse) et très sucrée. Son look fun sait séduire petits et grands. 

Consommé surtout en Suisse romande mais aussi un peu en Suisse alémanique, ce gâteau est constitué d’un fond (ou coque) de pâte généralement sablée voire brisée selon les recettes, rempli d’une ganache faite de lait et de chocolat. Le tout est recouvert d’un glaçage de couleur verte-pistache avec au centre une pastille de chocolat / grain de café. On en trouve des grands (d’environ 25 cm de diamètre) mais le diamètre standard du carac ou caraque est d’environ 8 cm.

A l’origine, c’est un produit de luxe que l’on trouve en ville. Son nom remonterait au XIXesiècle, lorsque le chocolatier Kohler utilisa le terme « grand caraque » pour désigner une sorte de chocolat de bonne qualité, en référence aux productions proche de Caracas, certains disent que la ganache a tout d’abord été inventée en Autriche en 1832 (la fameuse « Sachertorte »).

Pour vous, lecteurs chéris et gourmands, voici la recette du caraque, Tadaaaa ! 

 RECETTES DU CARAQUE

Ingrédients:

  • 15 fonds à tartelette du commerce (ou pâte à dérouler ou pâte fait-maison (380 g de farine, 250 g de beurre ramolli, 125 g de sucre, 1 cc de sucre vanillé mélangé, reposé) puis cuit à blanc (vide, avec des graines ou billes pour ne pas que le fond gonfle) à 180 degrés une vingtaine de minutes.
  • 300 g de chocolat noir 70%
  • 3,75 dl de crème
  • 200 g de sucre glace
  • quelques gouttes de colorant vert
  • 15 grains de café au chocolat

Préparation:

  1. Faites fondre le chocolat, ajoutez-y la crème et faites chauffer. Retirez du feu et laissez légèrement refroidir avant de garnir les fonds de tartelette. 2.
  2. Laissez prendre la masse au réfrigérateur. (NB certains préfèrent mettre du beurre ou du lait dans leur ganache au chocolat à la place de la crème)
  3. Mouillez légèrement le sucre glace de 3 cs d’eau, ajoutez le colorant et faites chauffer dans une casserole. Puis nappez-en les caracs. Décorez d’un grain de café au chocolat ou. d’un joli petit cercle de chocolat brun.

Bon appétit les petits Suisses… et les autres !

9 réflexions sur “On craque pour le caraque ? Kézako ?

  1. Bonjour,
    Je me permet de vous contacter car je viens de lancer le site http://www.aux-cinq-coins-du-monde.com/. Je recherche des français (ou francophones) vivant ) l’étranger et acceptant de répondre à une interview pour partager ses impressions, découvertes et anecdotes.
    Je vis moi-même en Californie du Nord et je suis curieuse de savoir comment on vit dans les autres coins du monde.
    Si vous êtes intéressés par ce projet, n’hésitez pas à me contacter sur mon email perso : sarabourg99@gmail.com.
    Merci d’avance,
    Sara
    http://www.aux-cinq-coins-du-monde.com/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s