Playmobil, en avant les histoires !

Depuis que je suis installée à Genève, je suis un peu retombée en enfance. En effet, dans les rues, il n’est pas rare de tomber nez à nez avec des Playmobil, personnages de campagnes publicitaires informatives. Tout d’abord quand vous arrivez à la Gare ferroviaire de Cornavin, des Playmobil du BTP vous guident avec le sourire. Dans la ville ensuite, d’autres vous interpellent quant à la sécurité routière notamment pour les enfants qui traversent la rue sur le chemin de l’école (Campagne du TCS depuis 2012).

 

 

Mais pour quelques mois, les Playmobil squattent les toiles les plus célèbres… Et je trouve ça génial ! Depuis le mois de février, une exposition dévoile nos chères figurines et accessoires Playmobil dans des photos de Richard Unglik. Ce photographe Français les utilise pour reproduire des chefs-d’oeuvre, essentiellement issus de la peinture. Une exposition populaire, accessible à tous !

De «La Joconde» de Léonard de Vinci à «Guernica» de Pablo Picasso, en passant par « La Création d’Adam » de Michel-Ange, des oeuvres de René Magritte, Andy Warhol, Wermeer, Francisco de Goya… et des réalisations inspirées d’artistes célèbres, Richard Unglik a le Playmobil dans la peau… qu’il nous offre sur ses toiles à lui. Bien entendu, pour de tels résultats, il avoue réaliser « 10% à la prise de vue et le reste, c’est sur Photoshop».

Dix-neuf de ses clichés grand format composent donc l’exposition « Le musée imaginaire en Playmobil® » au magnifique Château de Chillon, « posé » sur le Lac Léman, tout proche de Montreux. (Si vous ne le connaissez pas, ça vaut le détour). A la fois destinée aux enfants et aux adultes (qui ont plus de références artistiques pour pouvoir comparer et sourire de ses mises en scènes photographiques), l’exposition de ce Français de 43 ans est à la fois sérieuse et ludique. De son propre aveu : «Je ne joue pas avec mes figurines, je travaille avec. C’est un moyen de raconter plein d’histoires avec une star qui ne me coûte rien.» Cela doit le changer des divas, c’est sûr !!! L’ar­tiste a sollicité le célèbrissime fabricant allemand Playmobil (depuis 1974, 40 ans cette année donc !) qui depuis 2000 lui ­offre tout ce dont il a besoin ! Et Richard Unglik se doute bien qu’il fait plein de jaloux ! Et ce n’est pas fini, car on devrait retrouver prochainement ses Playmobil et lui cette fois dans des adaptations de romans…

En attendant, amusez-vous à reconnaître ses oeuvres si célèbres (si vous avez un doute, je les ai toutes légendées rien que pour vous !) et comparez-les avec les originaux.

 

 

Alors allez-y, replongez donc en enfance au Château de Chillon, l’exposition dure jusqu’au 25 mai 2014 !

chillon.ch_Chateau_nuit

7 réflexions sur “Playmobil, en avant les histoires !

  1. Ah mais que c’est drôle! Et super bien!!! J’adore, j’ai passé une heure dessus!! Merci!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s