120 secondes raconte la Suisse

Hier soir, j’ai découvert l’humour Suisse en live. Bon, je connaissais déjà Marie-Thérèse Porchet, ce personnage de femme romande à l’humour politiquement incorrect, et son inoubliable leçon de Géographie (Retrouvez la vidéo ici, en bas de l’article sur Ricola). Cette fois-ci encore, c’était bien une sorte de leçon géo-politico-économique sur la Suisse jouée au Théâtre du Léman, sous l’hôtel Kempinski, pleine de dérision sur la Suisse comme sur la France voisine. Orchestré par Vincent Kucholl et Vincent Veillon, le spectacle reprend l’essence de leur mythique chronique « 120 secondes » de la radio RTS, dont on peut encore voir les 564 vidéos sur le site de l’émission arrêtée depuis le 13 juin 2014. Entre 2011 et 2014, l’émission est diffusée tous les jours de la semaine sur Couleur 3 (RTS) à 7 h 50 ainsi que filmée et diffusée sur internet vers midi. Elle est constituée d’interviews de personnalités fictives, sur des sujets d’actualité et remporte dès la première année un vif succès. Assez graveleux, l’humour fait beaucoup référence à des décisions politiques, des ressentis quotidiens en citant des noms de lieux ou de personnalités suisses dont il est parfois difficile de rire quand on n’est pas suisse, mais globalement on arrive à en rire aussi ! Et sur les références à la France, là, ça fait mouche ! La salle est hilare et ravie de retrouver ces personnages qu’enchaîne avec brio Vincent Kucholl. Certains personnages de l’émission ont même fait des apparitions lors d’événements réels. 

Depuis 2012, de l’émission a donc découlé le spectacle, joué à guichet fermé dans toute la Suisse Romande et quelques villes françaises aux alentours. En octobre et novembre 2014, Vincent Kucholl et Vincent Veillon se produisent pendant 13 dates à l’Européen à Paris,  pour un spectacle intitulé « La Suisse expliquée aux pauvres Français » 😉

Un teaser pour comprendre de quoi il s’agit ?

2 réflexions sur “120 secondes raconte la Suisse

  1. En fait l’humour aide beaucoup quand on veut mieux comprendre les gens et leur pays. Quand on vit ailleurs, c’est parfois dur de tout comprendre car l’humour a des racines culturelles profondes. Je me souviens de vannes sur les suisses quand je vivais en France. L’inverse doit tout autant faire rire.
    « La Suisse expliquée aux pauvres Français » c’est pas mal comme titre.
    A plus tard.

    • Oui c’est bien vrai evelyneholingue ! A part quelques vannes sur La France, c’etait finalement une vision de La Suisse clichee pleine d’auto-derision, très étonnant ! Et aussi un peu la vision de La France envers cet eldorado financier 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s