Sex and the City, nouvelle version 

À la table voisine ce sont des hommes d’une quarantaine et cinquantaine d’années. Week-end de ski version testostérone. L’un fait le show, un vrai coq devant sa (basse-)cour de potes. Je suis happée par la discussion. En face de moi mon mari me sourit et se retient de rire. Lui aussi à l’oreille qui traîne. Peut-être même l’oreille qui frise. Il faut dire qu’ils ne sont pas venus avec leur discrétion. Je lui dis – Ah finalement vous pouvez être pires que les femmes entre vous ! Il grimace. Mais quand il tente de me parler, je lui fais signe que non, deux secondes, c’est trop intéressant à côté, j’attends au moins une chute. Je suis accroc à mon feuilleton radio, il ne me manque plus que des aiguilles à tricoter. 

« – Tu vois, moi quand j’avais peur de vieillir, j’avais peur de me faire mal, de me casser une jambe et de ne plus pouvoir faire de foot ou de ski pendant trois mois. Mais j’ai découvert la ménopause ! C’est autre chose là ! Je ne m’y attendais pas. Ça te change une femme. (…) Maintenant je dois retrouver quelqu’un mais mes filles me disent Papa, pas une moins de 35 ans…

– Ah c’est con c’était le créneau le plus sympa ! Pas plus de 60 ans non plus alors, hein (ahah) !

– Elles me disent aussi pas les mères de nos copines

– Ah bah merde ça fait un sacré panel en moins d’un coup là

– Mais comment veulent-elles que je sache qui sont les mères de leurs copines ? Je ne les connais même pas !

– Déjà si elles ont le même nom ça te donne un indice… »

Après nous avons repris notre conversation à nous. Je n’ai pas encore demandé à mon mari s’il avait plus peur de se casser une jambe ou de mes réactions post-ménopause. Je vais attendre encore un peu, je ne voudrais pas l’effrayer. Mais j’ai quand même adoré cette vision masculine, le concept que si cette femme a quitté son mari c’est à cause des hormones. Forcément. Je suis sûre qu’en plus elle devait rater la mayonnaise quand elle avait ses règles cette greluche hystérique…

#misogynequandtunoustiens #machomenforever 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s